Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Les Hauts-d'Anjou. Des échanges très vifs en conseil municipal entre Maryline Lézé et Alain Bourrier

Actualités. Mardi 2 avril, a eu lieu le conseil municipal. Le budget a été voté, mais en préambule Maryline Lézé et Alain Bourrier ont échangé sur l'affaire des faux en écriture.

Les Hauts-d'Anjou. Des échanges très vifs en conseil municipal entre Maryline Lézé et Alain Bourrier
La mise au point de Maryline Lézé n'a pas plu au chef de file de l'opposition Alain Bourrier (photo d'archives) qui a aussi pris la parole. - Thomas Clavreul

Le conseil municipal était le premier où Maryline Lézé et Alain Bourrier se retrouvaient après l'affaire des faux en écriture qui conduira la maire des Hauts-d'Anjou devant le tribunal correctionnel en mars 2025.

Elle est revenue sur l'affaire.

Elle dénonce un « acharnement »

Maryline Lézé a expliqué avoir voulu réparer une injustice avec une différence d'indemnités entre élus pour le même investissement. Elle indique que « le Sénat a fait le constat dès 2018 de l'insuffisance, de l'iniquité et l'inadaptation du régime indemnitaire [...] cela avait conduit à un rééquilibrage voté par le Parlement en 2019 ».

Elle a aussi réitéré ses propos à l'encontre d'Alain Bourrier tenus en conseil communautaire (lire par ailleurs).

Elle remarque tout de même que dans la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou « 20 élus sur 49 ont fait part de leur opposition ou de leur réserve » quant à son non-maintien dans ses fonctions.

Elle souligne : « J'ai reçu énormément de soutien d'élus de communes voisines mais aussi du Département et de la Région qui ne comprennent pas l'acharnement du président de la communauté de communes. »

Elle conclut qu'elle « sera focus sur la commune des Hauts-d'Anjou », prête à défendre ses intérêts mais elle « s'interroge sur ses marges de manœuvre ou possibilités d'être écoutée ».

Réaction d'Alain Bourrier

Alain Bourrier, chef de file de l'opposition, a réagi à ses propos. « Vous me jetez à la vindicte populaire. Si vous ne me donnez pas la parole, je porterai plainte », a-t-il lancé.

Il continue : « Je m'élève contre vos mensonges récurrents. Jamais je n'ai porté plainte », explique Alain Bourrier qui indique avoir « fait parvenir au Procureur les faux ordres de mission ».

Il poursuit : « S'il fallait revoter le mandat spécial, je le referais. C'est ce qu'il s'est passé après qui pose problème et qui n'a rien à voir avec ce qui était prévu. On a voté pour indemniser des frais réels, et non fictifs. Vous avez entraîné avec vous une pauvre agent qui m'a dit un jour : "Je ne sais même plus où les envoyer !" (pour que les deux maires délégués soient indemnisés). »

Et de conclure : « Le payeur a aussi été grugé. »

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
T4
T4 Granville (50400) 0€ Découvrir
Grange
Grange Hudimesnil (50510) 74 200€ Découvrir
Pavillon sur sous-sol 87 m2 GRANVILLE
Pavillon sur sous-sol 87 m2 GRANVILLE Granville (50400) 0€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Seat Arona
Seat Arona Quettreville-sur-Sienne (50660) 13 000€ Découvrir
Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 150 cv DSG7 R-Line tout terrain
Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 150 cv DSG7 R-Line tout terrain Lescar (64230) 22 500€ Découvrir
Skoda Yeti 4x4 110cv tdi 2L - 4×4
Skoda Yeti 4x4 110cv tdi 2L - 4×4 Le Luot (50870) 6 700€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Les Hauts-d'Anjou. Des échanges très vifs en conseil municipal entre Maryline Lézé et Alain Bourrier