Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

La Pouëze. Louisette est venue dans ce village terre d'accueil pendant la Seconde Guerre mondiale

Actualités. À chaque conflit, La Pouëze héberge des réfugiés : actuellement une famille ukrainienne, il n'y a pas si longtemps ce sont plusieurs Bosniaques qui ont bénéficié de cet accueil.

La Pouëze. Louisette est venue dans ce village terre d'accueil pendant la Seconde Guerre mondiale
Louisette Guillot et Christiane Berthelot. - Dominique BOUMIER

En 1939-1945, plusieurs enfants de Puteaux dans les Hauts-de-Seine sont venus séjourner à La Pouëze (Maine-et-Loire), commune déléguée d'Erdre-en-Anjou, près du Lion-d'Angers, sans oublier l'écrivain, philosophe père de l'existentialisme, Jean-Paul Sartre, et Simone de Beauvoir, philosophe romancière auteur de L'Invitée et Le Sang des autres, mais aussi des anonymes, comme Louisette Guillot qui revient régulièrement sur place, chez sa cousine Christiane Berthelot.

Fuir les bombardements

Louisette Guillot, 86 ans, raconte. " Je suis née à Nantes, où nous vivions avec mes parents, pas très loin du port. Je suis l'aînée, j'ai eu deux petits frères. En 1939, mon papa, Pierre, a été mobilisé à Caen. Il a demandé à ses parents, qui habitaient La Frionnaie, à La Pouëze, de recueillir sa femme, Augustine, et ses enfants. " Plusieurs séjours ont concerné cette période noire de la Seconde Guerre mondiale : " La première fois, je suis venue toute seule. Mon papa a été démobilisé le 15 août 1940. Je suis retournée à Nantes. En septembre 1943, sous la menace des bombardements, les autorités exigeaient que les enfants scolarisés quittent la ville. " Louisette se souvient : " Retour à La Frionnaie, puis dans le bourg, rue de la Barre. Nous étions logés dans une pièce et un débarras. J'allais à l'école du Sacré-Cœur où je me suis fait des copines, certaines réfugiées comme moi. Mon papa était routier et transportait du pétrole pour approvisionner les hôpitaux ou les boulangeries. Dans un premier temps, il garait son camion-citerne à côté de l'église, ce qui a soulevé des protestations par peur d'explosion, ensuite il le stationnait dans un champ à La Lande. "

" C'est la terre de mes ancêtres"

Louisette habite toujours à Nantes (Loire-Atlantique) et c'est important pour elle de revenir à La Pouëze : " C'est la terre de mes ancêtres et j'ai encore de la famille, notamment Christiane, qui a la gentillesse de me loger. Je revis d'autant mieux cette période de ma vie que nous n'avons récupéré notre logement nantais qu'en février 1947 car il avait été réquisitionné par les Allemands. La guerre apporte bien des tourments. Je souhaite vraiment aux générations actuelles et futures de ne plus connaître ces drames, vive la paix. "

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
maison individuelle plain-pied
maison individuelle plain-pied Marcey-les-Grèves (50300) 925€ Découvrir
NOTRE DAME DE CENILLY
NOTRE DAME DE CENILLY Notre-Dame-de-Cenilly (50210) 8 835€ Découvrir
APPARTEMENT 63M2
APPARTEMENT 63M2 Vire-Normandie (14500) 460€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Automobile
Automobile Bricqueville-sur-Mer (50290) 4 200€ Découvrir
Dacia sandero stepway gpl 1.0 eco-g 100 confort
Dacia sandero stepway gpl 1.0 eco-g 100 confort Saint-Laurent-de-Terregatte (50111) 13 250€ Découvrir
SR XPRO 5.35
SR XPRO 5.35 Eroudeville (50310) 10 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
La Pouëze. Louisette est venue dans ce village terre d'accueil pendant la Seconde Guerre mondiale