Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Château-Gontier-sur-Mayenne. Tragédie de Formusson : Simone et Robert Cormier l'ont vécue

Actualités. Le 3 août 1944, Henri Minzière le fils, Gilbert Marcel et Alfred Delpierre mouraient sous les balles de SS Allemands au moulin de Formusson à Daon. Simone Cormier a perdu, ce jour là, son frère

Château-Gontier-sur-Mayenne. Tragédie de Formusson : Simone et Robert Cormier l'ont vécue

« Le jeudi 3 août 1944, j'étais avec maman à la ferme », au lieu-dit Moquesouris. « J'avais 12 ans », se rappelle Simone Cormier, née Minzière. « Mon père et mon frère, qui allait avoir 18 ans, étaient partis, tôt le matin, à la ferme voisine La Morandière pour 'charoyer” des gerbes de blé. En ce temps-là, on s'entraidait. Avec eux, il y avait un réfugié du nord du nom d'Alfred Delpierre. » En ce début du mois d'août, c'est la débâcle de l'armée allemande sous la pression des alliés. De la ferme, Simone et sa maman voyaient des Allemands prendre la direction du moulin de Formusson.

30 à 40 otages
 au moulin
Il était 10 - 11 h. « On s'est dit : il doit y avoir une perquisition chez le meunier soupçonné de passer des armes. Nous étions allées voir au bout du chemin cachées derrière une haie. Nous étions inquiètes. Des Allemands montaient la garde. Tous ceux qui venaient pour aller pêcher ou se promener ont été ramassés et emmenés au moulin. Ils devaient bien être 30 à 40 otages cantonnés là-bas, des gens en provenance de Soeurdres et de Daon. »
Le couvre-feu était à 6 h. «Un homme de la route a été chargé par maman de prévenir papa et mon frère de rentrer. Entre-temps, des gars de Ménil sont passés par là. Arrêtés par les Allemands, l'un d'entre eux a sorti une arme et tiré. Un Allemand est tué, l'autre grièvement blessé, décédera plus tard. Mon père, mon frère et le réfugié qui rentraient à travers champs ont été pris dans l'embuscade. Les Allemands tous fous ont rappliqué. Hors d'eux, ils les ont pris pour des résistants. Nous avons entendu : 'Bras en l'air”, 'Vous avez tiré, vous allez payer”. Nous nous sommes demandé ce qui allait se passer. Mon pauvre frère, qui voulait rentrer à la ferme, a été frappé par un Allemand à coups de cross et à coups de pied. Puis, ils leur ont fait prendre la direction du moulin. »

lire l'article dans l'édition du 1er août 2014

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
A LOUER
A LOUER Champagnac-la-Noaille (19320) 0€ Découvrir
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Charmante maison de campagne de plain-pied à Montcuit
Charmante maison de campagne de plain-pied à Montcuit Montcuit (50490) 170 000€ Découvrir
Pavillon sur sous-sol 130 m2 CHAMPEAUX (50530)
Pavillon sur sous-sol 130 m2 CHAMPEAUX (50530) Champeaux (50530) 322 400€ Découvrir
Automobile
Mercedes
Mercedes La Jaille-Yvon (49220) 1 000€ Découvrir
Citroën Jumpy 2L 120 cv Business
Citroën Jumpy 2L 120 cv Business Meslay-du-Maine (53170) 14 500€ Découvrir
VENDS FOURGON
VENDS FOURGON Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 11 900€ Découvrir
VENDS PEUGEOT
VENDS PEUGEOT Fromentières (53200) 3 700€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Château-Gontier-sur-Mayenne. Tragédie de Formusson : Simone et Robert Cormier l'ont vécue