Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Un programme ambitieux de restauration de mares pour que la nature reprenne ses droits

Actualités. La Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou a lancé un programme de restauration de mares aux résultats sur la biodiversité très intéressants.

Un programme ambitieux de restauration de mares pour que la nature reprenne ses droits
Henri de Serrant, propriétaire de la mare au lieu-dit Les Gauvennières, et Adrien Rousseau, technicien à Eden. - Thomas Clavreul

 

Les Vallées du Haut-Anjou sont, en matière de restauration de mares, très avancées.

"Deux cent dix mares ont été restaurées dans le Maine-et-Loire, dont 50 rien que chez vous, qui avez lancé le mouvement", explique Adrien Rousseau, technicien à l'association Eden, en charge des travaux de restauration de mares qui courent actuellement.

Ne pas perturber la reproduction

Le territoire intercommunal recense environ 4 500 mares. Trente-cinq sont en restauration, après les vingt-six de l'an passé.

"Nous avons une fenêtre de tir réduite pour intervenir", souligne le technicien, qui doit composer pour éviter les périodes de reproduction de la faune et le fait que le niveau d'eau des mares doit être au plus bas. "Donc on intervient entre le 1er septembre et le 1er novembre."

Ce programme a été lancé en 2019 dans les Vallées du Haut-Anjou.

"Nous en serons en fin d'année à 105 mares restaurées et 120 km de haies bocagères replantés", souligne le vice-président Jean-Pierre Bru de la communauté de communes labellisée Territoire engagé pour la nature, ce qui lui permet d'obtenir des subventions de l'Europe.

Pour 35 mares, le budget est de 58 000 €, soit 1 650 € par mare.

Critères

Les mares restaurées doivent faire moins de 500 m2, être dans un espace bocager.

"On évite les mares de cours de ferme. Pour celles de bourg, c'est à étudier", indique le technicien.

Celle d'Henri de Serrant, à Querré, fait partie des lauréates cette année.

Elle n'a pas été curée depuis une trentaine d'années.

Sur 300 m2, elle est envahie de vase à curer et d'arbres à élaguer. "On garde les bois nobles (chêne, aubépine, érable, etc.) mais on y va fort sur les saules qui, de plus, pompent beaucoup d'eau."

Des pentes douces sont ensuite réalisées pour permettre à différentes végétations, indispensables à la reproduction des espèces animales, de s'installer.

"On préconise de ne pas mettre de poissons car ce sont des prédateurs pour les larves. Mais ils viendront naturellement."

Résultats

Les résultats sont saisissants.

"Sur une mare, d'une espèce d'amphibiens recensée avant travaux, on est passé à huit, et de zéro espèce d'odonate (libellules) on est passé à 17 espèces."

Surtout, une sensibilisation est réalisée auprès des propriétaires pour qu'ils entretiennent leurs mares.

Le programme continuera avec une quinzaine de mares l'an prochain.

 

 

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
loue T2 centre ville d'Evron 53
loue T2 centre ville d'Evron 53 Evron (53600) 550€ Découvrir
T4
T4 Granville (50400) 0€ Découvrir
Grange
Grange Hudimesnil (50510) 74 200€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Vends Citroen C3
Vends Citroen C3 Soulgé-sur-Ouette (53210) 8 000€ Découvrir
Mégane 4 RS Line
Mégane 4 RS Line Port-Jérôme-sur-Seine (76330) 21 200€ Découvrir
Peugeot 308 Gtline 130 cv
Peugeot 308 Gtline 130 cv Bayeux (14400) 15 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Un programme ambitieux de restauration de mares pour que la nature reprenne ses droits