Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Cossé-le-Vivien. Ramassage des poubelles : "On n'a écarté personne" tient à clarifier le président du Pays de Craon

Actualités. Le président de la communauté de communes du Pays de Craon est revenu sur les changements opérés dans le ramassage des ordures ménagères et a tenu à clarifier les choses concernant la société qui a hérité de ce marché.

Cossé-le-Vivien. Ramassage des poubelles : "On n'a écarté personne" tient à clarifier le président du Pays de Craon
Des débuts compliqués pour la société en charge du ramassage des ordures ménagères. - Thomas Clavreul

Christophe Langouët, lors des vœux de la municipalité de Cossé-le-Vivien, dont il est maire, vendredi 12 janvier, a pris sa casquette de président du Pays de Craon pour revenir sur les débuts de Suez, le nouveau responsable du ramassage des ordures ménagères.

Il a tenu à préciser les choses sur les conséquences de l'appel d'offres lancé et auquel une seule entreprise a répondu.

"L'entreprise locale qui avant avait la charge du ramassage (l'entreprise Gaudin de Craon) n'a pas souhaité répondre à l'appel d'offres, ce que je respecte. Une seule entreprise (Suez) l'a fait. On n'a donc pas écarté l'entreprise locale, contrairement à ce qui se dit."

Des règles de ramassage qui changent

Étant seule, c'est donc Suez qui a hérité du marché du ramassage des ordures ménagères, et par conséquent, les règles ont un peu évolué.

Il y a eu quelques couacs "qui sont normaux quand on met en place un nouveau système. On a eu 100 appels par jour qui sont tous traités et suivis".

En effet, les bacs sont ramassés entre 5 h et 21 h et certains habitants étaient restés aux mêmes horaires qu'habituellement. Ils ont donc rentré des poubelles qui n'avaient pas été vidées.

Ces débuts se sont conjugués aussi avec le jour férié du 1er janvier, qui fait que toutes les tournées ont été reculées d'une journée.

Nécessité de trier

Ensuite, il est revenu sur la taxe d'enlèvement des ordures ménagères.

"Si on ne triait pas, et si on n'avait pas déjà bien trié les années passées, ça nous coûterait 1,2 million d'euros supplémentaires", qui se répercuteraient sur les contribuables puisqu'il faudrait les intégrer dans la taxe.

Il a expliqué que les "coûts d'incinération et autres avaient augmenté" et que "l'État a mis en place une taxe (à laquelle la collectivité doit se soumettre) un peu vertigineuse".

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Urgent mobil-home à vendre
Urgent mobil-home à vendre Condé-sur-Vire (50890) 6 000€ Découvrir
à vendre terrain à bâtir...
à vendre terrain à bâtir... Camprond (50210) 29 000€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Camperêve 746
Camperêve 746 Le Mesnil-Esnard (76240) 51 900€ Découvrir
Rapido 746C
Rapido 746C Le Mesnil-Esnard (76240) 36 900€ Découvrir
Adria Twin Sport
Adria Twin Sport Le Mesnil-Esnard (76240) 49 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Cossé-le-Vivien. Ramassage des poubelles : "On n'a écarté personne" tient à clarifier le président du Pays de Craon