Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Astillé. Astillé finance une deuxième microcrèche, sans aides de l'intercommunalité

Société. En avril 2023, une deuxième microcrèche voit le jour à Astillé (Mayenne), après une première il y a deux ans. Le maire regrette de ne pas avoir été aidé par l’intercommunalité.

Astillé. Astillé finance une deuxième microcrèche, sans aides de l'intercommunalité
A Astillé (Mayenne), la commune finance une deuxième micro-crèche en construction en avril 2023.

À Astillé (Mayenne), en avril 2023, dans le nouveau lotissement, il n’y a pas que des maisons qui poussent, mais aussi une microcrèche.

À lire aussi

C’est la deuxième, après celle construite déjà par la commune, et qui a ouvert en novembre 2021.

Déjà des demandes

Comme la première, située rue du Ponceau, la deuxième microcrèche sera gérée par une société privée, dont la gérante est Sylvie Bordeau.

La future microcrèche, qui ouvrira au 2 janvier 2024, s’étale sur 130 m2.

Elle comprend trois dortoirs, une salle d’activité, une cuisine, une salle de change, une salle pour les poussettes et des locaux pour le personnel : un bureau et une salle de pause.

À peine le chantier démarré, que les demandes arrivent.

La microcrèche privée pourra recevoir douze enfants maximum.

À lire aussi

Ce dernier est quelque peu amer de ne pas avoir été aidé financièrement par l’intercommunalité sur ce projet.

Gestion privée

Il faut dire que celles d’Astillé sont gérées par une entreprise privée, contrairement aux deux citées par le maire, qui sont publiques.

La réponse du président du Pays de Craon

Christophe Langouët, le président du Pays de Craon, contacté au sujet de la deuxième microcrèche d’Astillé, qui n’a pas eu de soutien financier de l’intercommunalité explique.

Christophe Langouët souligne que d’autres communes ont trouvé des solutions également pour l’accueil du jeune enfant, "comme Saint-Aignan et Bouchamps, qui ont ouvert des MAM (Maisons d’assistantes maternelles) et elles non plus n’ont pas eu d’aides."

À lire aussi

Il continue : "Je reconnais qu’il y a beaucoup de naissances à Astillé (21 naissances contre 20 à Cossé par exemple), et tant mieux, je le félicite pour la dynamique qu’il insuffle, mais Loïc le sait, en conférence des maires, on lui a dit qu’on allait faire quelque chose pour Astillé." Quoi exactement ? Christophe Langoüet ne souhaite pas l’indiquer encore.

Il souligne aussi que : "On travaille sur de nouvelles solutions, mais pour l’heure nous sommes toujours conventionnés avec la CAF et, quand on a un contrat, on doit le respecter jusqu’au bout."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Vente maison à Saint-Amand-Villages 50160
Vente maison à Saint-Amand-Villages 50160 Saint Amand Villages (50160) 146 280€ Découvrir
Maison Gouville sur mer Plage
Maison Gouville sur mer Plage Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Studio vue toit et mer
Studio vue toit et mer Granville (50400) 186 000€ Découvrir
Maîtres Viger, Roquier, Notaires, Coutances. Tél. 02.33.19.0
Maîtres Viger, Roquier, Notaires, Coutances. Tél. 02.33.19.0 Coutances (50200) 471 600€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Vente de 4 pneus
Vente de 4 pneus Donville-les-Bains (50350) 80€ Découvrir
MUSTANG
MUSTANG Torigny-les-Villes (50160) 31 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Chambre à coucher complète
Chambre à coucher complète Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Astillé. Astillé finance une deuxième microcrèche, sans aides de l'intercommunalité