Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Daon. Ils ont entre 87 et 91 ans et sont privés de téléphone : "Chaque semaine, on nous dit qu'on sera dépannés"

Actualités. Ils se sentent particulièrement isolés. Depuis le début du mois de juin, plusieurs seniors du Sud-Mayenne sont contraints de vivre sans téléphone.

Daon. Ils ont entre 87 et 91 ans et sont privés de téléphone : "Chaque semaine, on nous dit qu'on sera dépannés"
Ces personnes âgées, qui habitent à Daon, n'ont plus de téléphone fixe depuis le début du mois de juin. - Thomas Gourlin

Cette situation, qui dure depuis un mois, est une vraie source d'angoisse pour eux. À Daon, près de Château-Gontier, plusieurs ménages n'ont plus de téléphone fixe depuis le 10 juin.

Après un orage, Marie-Louise Lemesle, 87 ans, Simone Cormier, 91 ans, Carmen Courcelles, 91 ans, Henri et Gisèle Joufflineau, 91 et 87 ans, se sont rendu compte que leur ligne fixe ne fonctionnait plus.

Ils se sont adressés à leur mairie et ont tenté d'avoir une réponse d'Orange. Malgré toutes leurs démarches, ils ont l'impression d'être abandonnés. "Chaque semaine, on nous dit qu'on sera dépannés le vendredi. Puis rien ne change", confie Nelly Audouin, la fille d'un couple concerné.

"Nous avons sept familles concernées, ou en tout cas qui en ont parlé à la mairie", note Catherine Delarue, maire de Daon.

Un danger potentiel

Ces seniors, habitués à utiliser leur téléphone fixe, n'ont jamais pris de portable. Ils n'ont pas installé Internet à leur domicile. "On n'a pas voulu prendre la fibre. On n'en a pas besoin. Mais ça fait un mois que nous n'avons plus de tonalité", déplore l'une de ces familles.

"Ma petite-fille m'a donné un portable, mais je ne sais pas m'en servir", raconte Carmen Courcelles.

Pour ces personnes âgées, ce manque représente bien plus qu'un simple inconfort. Il les met avant tout en situation d'isolement et génère un sentiment d'exposition au danger. "Ce sont des gens qui ont une assistance, comme la présence verte. Sans téléphone, elle ne peut plus fonctionner. C'est tout de même dangereux pour leur santé. Le risque, c'est qu'une personne fasse un malaise toute seule", constate Catherine Delarue.

Avec son conseil municipal, l'édile dit avoir tenté de joindre Orange à plusieurs reprises. "Notre conseiller municipal, Olivier Huyghe, passe son temps à relancer Orange. Des techniciens sont venus mais ce n'est pas réparé", glisse la maire.

Estimant qu'ils tombent "toujours sur un interlocuteur différent", ils assurent : "En attendant, on paye quand même notre abonnement."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Vente maison à Saint-Amand-Villages 50160
Vente maison à Saint-Amand-Villages 50160 Saint Amand Villages (50160) 146 280€ Découvrir
Maison Gouville sur mer Plage
Maison Gouville sur mer Plage Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Studio vue toit et mer
Studio vue toit et mer Granville (50400) 186 000€ Découvrir
Maîtres Viger, Roquier, Notaires, Coutances. Tél. 02.33.19.0
Maîtres Viger, Roquier, Notaires, Coutances. Tél. 02.33.19.0 Coutances (50200) 471 600€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Vente de 4 pneus
Vente de 4 pneus Donville-les-Bains (50350) 80€ Découvrir
MUSTANG
MUSTANG Torigny-les-Villes (50160) 31 000€ Découvrir
206 2.0 hdi
206 2.0 hdi Bonchamp-lès-Laval (53960) 4 450€ Découvrir
Bonnes affaires
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Chambre à coucher complète
Chambre à coucher complète Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Daon. Ils ont entre 87 et 91 ans et sont privés de téléphone : "Chaque semaine, on nous dit qu'on sera dépannés"