Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Le Lion-d'Angers. Ce médecin gère les commotions cérébrales à la Coupe du monde de rugby

Actualités. Médecin du sport et généraliste au Lion-d'Angers, Julien Desnos participe à la coupe du monde de rugby dans le cadre des protocoles de commotions cérébrales qu'il coordonne. Une responsabilité énorme qui peut changer le cours d'un match, voire d'un tournoi, s'il décide, avec ses collègues, de mettre à l'arrêt une star.

Le Lion-d'Angers. Ce médecin gère les commotions cérébrales à la Coupe du monde de rugby
Julien Desnos, médecin au Lion-d'Angers, coordonne les protocoles de commotions cérébrales lors de la coupe du monde de rugby (photo Philippe Duperray). - Philippe Duperray

Julien Desnos, 46 ans, originaire d'Angers, est médecin généraliste au Lion-d'Angers, et médecin du sport. Passionné de rugby (il joue au rugby à 5 dans le club de Segré, sa femme est présidente du comité départemental et deux de ses enfants jouent à Vannes), Julien s'est spécialisé dans les pathologies du rugby.

Depuis, il est médecin indépendant pour la Fédération française de rugby.

Il intervient lors de matches professionnels en France de Top 14, dans les matches européens (où il officie seul) et internationaux (là, deux médecins du sport officient).

Responsabilité énorme

Julien Desnos participe à la coupe du monde de rugby qui se déroule en France.

Pour ces matches internationaux, les médecins responsables du protocole commotions doivent être deux.

Aidés de tablettes et de vidéos, ils décident de sortir des joueurs en cas de suspicion de commotions cérébrales et de lancer le protocole.

Une responsabilité énorme "qui peut changer un match, voire un tournoi", reconnaît Julien, car un joueur peut être arrêté douze jours.

"Depuis que le dispositif a été mis en place, ça a déchargé les médecins des équipes de pressions de certains staffs, car souvent, les coaches, eux, veulent voir leur joueur continuer à jouer."

Douze minutes

Mais comment cela fonctionne ? "Quand on a une suspicion de commotion cérébrale, on en discute entre nous. Si on décide de lancer le protocole, le médecin indépendant au bord du terrain (le deuxième est dans les vestiaires) interpelle le 4e arbitre, qui lui-même avertit l'arbitre central de faire sortir le joueur." Le joueur sorti est remplacé le temps que se déroule le protocole.

Julien Desnos et ses collègues ont alors douze minutes, pas plus, pas moins, pour intervenir et savoir si le rugbyman peut retourner sur le terrain ou non.

"Le protocole est collaboratif. Il se réalise avec les médecins d'équipe. On demande au joueur de réaliser des petits exercices : on le fait répéter plusieurs fois une liste de mots, une liste de chiffres à dire à l'envers, des exercices d'équilibre, etc." Quand il n'y a qu'un joueur à gérer, "ça va, les douze minutes sont suffisantes, mais quand ils sont plusieurs en même temps, ça complique les choses. J'y ai déjà été confronté une fois lors d'un match international, avec quatre joueurs en même temps".

Il côtoie des stars

Le rôle des médecins responsables du protocole des commotions cérébrales est essentiel pour l'intégrité physique des joueurs et éviter les abus qu'il y a eus par le passé.

"On n'arrive pas à tout voir, forcément, car parfois les rugbymen sont les uns sur les autres. Cependant, depuis que le dispositif a été mis en place (en 2012), on est passé d'un taux de 60 % de commotions inaperçues, à 15, 20 %." Julien Desnos peut aussi intervenir après le match.

Au même titre que les arbitres, les médecins indépendants en charge des protocoles commotions sont des officiels. Comme un arbitre français, Julien Desnos n'officiera jamais donc quand l'équipe de France joue.

Pour les phases de groupe, il a officié à La Beaujoire de Nantes lors de Irlande-Tonga, et suivront Chili-Argentine (30 septembre) et Japon-Argentine (8 octobre) ; à Lyon pour Australie-Pays de Galles (24 septembre) et au Stade de France lors du match Afrique du Sud-Irlande (23 septembre).

Il connaîtra la suite de son programme à la fin des phases de poules.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Pas d'information
Pas d'information Jullouville (50610) 790 400€ Découvrir
Maison à vendre Dangy
Maison à vendre Dangy Dangy (50750) 136 200€ Découvrir
Maison à vendre Cerisy-la-Salle
Maison à vendre Cerisy-la-Salle Cerisy-la-Salle (50210) 243 320€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Scooter Kymco Occasion
Scooter Kymco Occasion Les Pieux (50340) 900€ Découvrir
Vend treuil
Vend treuil Grandcamp-Maisy (14450) 340€ Découvrir
Renault master III fg F3300
Renault master III fg F3300 Villedieu-les-Poêles-Rouffigny (50800) 18 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Le Lion-d'Angers. Ce médecin gère les commotions cérébrales à la Coupe du monde de rugby