Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Segré-en-Anjou-bleu. De la magistrature à la préfectorale : qui est la nouvelle sous-préfète ?

Actualités. Nommée par décret du 31 octobre, Djamila Medjahed a pris ses fonctions à la sous-préfecture de Segré le 13 novembre. Elle succède à Anny Pietri.

Segré-en-Anjou-bleu. De la magistrature à la préfectorale : qui est la nouvelle sous-préfète ?
Pour sa prise de fonctions, Djamila Medjahed a commémoré l'armistice du 11 novembre 1918. - Quentin Hernandez

D'origine algérienne, Djamila Medjahed est née à Tours le 4 octobre 1970. "J'y ai grandi. Je connais bien la région. Tout enfant tourangeau visite tous les châteaux de la Loire, la chocolaterie à Blois, etc."

Elle y est restée toute sa jeunesse. "J'ai fait mes études de droit à Tours", précise celle qui a par la suite fait ses armes en tant qu'avocate.

"J'ai quand même fait ma préparation à la magistrature à Paris. C'est plus compliqué en province. Ensuite, je suis allé à Bordeaux pour l'école de la magistrature."

Djamila Medjahed a gravi les échelons les uns après les autres. "Une fois magistrate, j'ai eu un premier poste de juge à Argentan, dans l'Orne, qui est un milieu très rural. Je suis allé à Cherbourg en tant que vice-présidente, puis présidente de la première chambre à Caen. J'ai bien labouré la Normandie."

Et de revenir sur sa candidature à la préfectorale : "Avec le décloisonnement des corps, n'importe quel fonctionnaire ou contractuel peut postuler, alors qu'avant il fallait avoir fait l'ENA, etc. On peut postuler où on veut et j'ai postulé."

Un premier poste de sous-préfète

Djamila Medjahed explique les raisons de ce choix, alors qu'elle fait ses premiers pas de sous-préfète. "Je voulais retourner sur le terrain, retrouver le lien avec les gens et rendre service autrement."

Elle livre quelques éléments de sa lettre de motivation : "J'ai dit que je voulais changer d'uniforme, servir autrement, faire le lien." Et d'ajouter : "Il y a beaucoup de mobilité dans la magistrature comme en préfecture, c'est mon ADN. Ça ne me gêne pas."

La nouvelle sous-préfète compte utiliser son expérience dans les tribunaux pour servir au mieux le territoire.

"Il y a des gens qui, parfois, s'ils avaient eu une aide, n'en seraient pas arrivés là. J'ai compris que si on pouvait être aidant en amont, on pourrait pacifier plus la société, faciliter la tâche des gens, en les orientant mieux."

C'est tout le sens du travail qui l'attend à la sous-préfecture de Segré-en-Anjou-bleu.

"Je veux être au plus près du territoire, au contact des personnes qui ont peut-être certains besoins et faire le lien. Je n'aurai pas une posture de magistrate. Je ne suis ni le recueilleur de plaintes ni le service d'enquêtes."

Outre ses missions dans l'arrondissement, le préfet de Maine-et-Loire lui confie également la ruralité et les services publics.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
SAINT MARTIN DE BREHAL
SAINT MARTIN DE BREHAL Bréhal (50290) 249 600€ Découvrir
BREHAL
BREHAL Bréhal (50290) 153 700€ Découvrir
BREHAL
BREHAL Bréhal (50290) 395 200€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
DS3 cabriolet
DS3 cabriolet Saussey (50200) 13 900€ Découvrir
GSA
GSA Oyé (71610) 2 900€ Découvrir
NISSAN
NISSAN Oyé (71610) 2 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Segré-en-Anjou-bleu. De la magistrature à la préfectorale : qui est la nouvelle sous-préfète ?