Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Château-Gontier. Laura Poggioli présente son livre Trois sœurs à la médiathèque, vendredi 15 septembre

Actualités. Avant sa venue à la médiathèque de Château-Gontier (Mayenne) vendredi 15 septembre (20 h), l'autrice Laura Poggioli parle de son ouvrage Trois sœurs.

Château-Gontier. Laura Poggioli présente son livre Trois sœurs à la médiathèque, vendredi 15 septembre
Laura Poggioli est déjà en train d'écrire son prochain livre (photo Celine Nieszawer/Leextra/L'Iconoclaste). - ©Celine Nieszawer/Leextra via o - ©Celine Nieszawer/Leextra via opale.photo - Celine Nieszawer

Plus d'un an après la publication de son premier ouvrage aux éditions L'Iconoclaste Trois soeurs, l'autrice Laura Poggioli sera présente à la médiathèque du Pays de Château-Gontier (Mayenne) vendredi 15 septembre, dès 20 h. Avant cette rencontre dédicace, elle se confie sur son ouvrage.

De quoi parle ce livre ?

Laura Poggioli : Il s'agit d'un livre inspiré de faits réels autour de trois sœurs russes, Maria, Angelina et Kristina Khatchatourian, qui ont tué leur père un soir de juillet 2018 à Moscou. Cette affaire a eu un très large écho médiatique en Russie car on a appris qu'elles étaient victimes de graves violences de la part de leur père. Cela a été signalé par les voisins, l'école, mais rien n'était mis en place.

Au niveau de la législation, il n'y a rien qui protège les victimes de ces violences. Sans compter le fait qu'il y a une dépénalisation des violences domestiques depuis 2017 dans le pays.

Pourquoi avoir choisi de raconter cette histoire ?

L. P. : J'ai appris le russe au lycée Joachim-du-Bellay d'Angers vraiment par hasard.

Je suis allé en Russie en terminale, avant d'y retourner pendant mes études. J'y ai vécu pendant un an et demi, j'habitais à Moscou. C'était en 2004-2005, j'avais 19, 20 ans. Il y avait encore peu d'Occidentaux à cette époque.

La genèse de ce livre est venue en novembre 2019, lors de mon dernier voyage, plus d'un an après le mouvement Me Too. En me rapprochant d'activistes et de personnes qui se battent pour les droits des femmes, je découvre cette histoire et à quel point la société s'en était saisie.

D'un côté, il y a ceux qui pensent que ces trois sœurs ont tué leur père et que ce n'est pas de la légitime de défense. De l'autre, au contraire, il y a ceux qui pensent que ça l'est.

Au début, j'étais partie sur un projet de film documentaire. J'ai contacté l'avocat des filles mais, avec la pandémie, je suis partie sur un ouvrage. Plus je creusais, plus je découvrais des chiffres atterrants.

II y a aussi une partie intime dans ce récit…

L. P. : En Russie, j'ai vécu une histoire d'amour avec un jeune Russe, violent. C'était de la violence psychologique et un peu physique. Il y a donc une partie de récit intime, une vraiment fictionnelle mais avec un peu le fil rouge qui est le quotidien de ces trois sœurs.

Il y a certes une partie plus documentaire avec les violences mais ça me permet de tirer plusieurs fils comme le rapport homme femme, l'impact du totalitarisme, le féminicide, etc.

Dans la partie plus intime, je m'interroge. Pourquoi je suis restée avec ce jeune homme russe alors que j'avais tous les codes ? Je m'interroge sur le rapport plus large aux hommes et un peu sur mon histoire familiale. Ça me permettait de sortir de la Russie.

Un mot sur votre parcours ?

L. P. : Née à Angers, depuis toute petite j'écris des poèmes, des petits textes, donc j'avais déjà cela en tête. En sortant d'HEC et Sciences Po à Paris, j'ai travaillé dans un cabinet d'audit financier à La Défense. Quand j'ai eu ma fille aînée, je me suis dit que je ne pouvais pas continuer à travailler dans la finance. J'ai été professeure de Lettres pendant quatre ans. Il y a cinq ans, j'ai commencé à travailler en freelance et organiser ma vie. C'est là que j'ai commencé à écrire.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
SAINT MARTIN DE BREHAL
SAINT MARTIN DE BREHAL Bréhal (50290) 249 600€ Découvrir
BREHAL
BREHAL Bréhal (50290) 153 700€ Découvrir
BREHAL
BREHAL Bréhal (50290) 395 200€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
DS3 cabriolet
DS3 cabriolet Saussey (50200) 13 900€ Découvrir
GSA
GSA Oyé (71610) 2 900€ Découvrir
NISSAN
NISSAN Oyé (71610) 2 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Château-Gontier. Laura Poggioli présente son livre Trois sœurs à la médiathèque, vendredi 15 septembre