Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Une maison partagée multigénérationnelle. Maintenir l'autonomie des seniors

Actualités. Depuis quatre ans, ce couple veut créer une maison partagée multigénérationnelle alliant accueil pour seniors autonomes et famille d'accueil pour enfants. Ils ont trouvé un local fin septembre à Meslay.

Une maison partagée multigénérationnelle. Maintenir l'autonomie des seniors
Yvonnic et Jennifer ont appelé ce projet À quatre mains. - Charlie Creteur

Fin septembre, Yvonnic Tripotin, 50 ans, et Jennifer Vatel, 35 ans, ont récupéré les clés de l'ancien site de l'entreprise de menuiserie Yannick Maline, situé avenue de Sablé à Meslay-du-Maine (Mayenne).

« Il y a eu des premiers contacts mi-août pour la maison et le local à louer », expliquent-ils. « Nous remercions le propriétaire, car c'est le premier en quatre ans qui nous donne le feu vert. »

Yvonnic est agent de sécurité incendie au centre hospitalier de Château-Gontier et Jennifer qui est aide-soignante. - Charlie Creteur

Échanger et discuter

Ce couple vivant à Marigné-Peuton a pour projet de réutiliser les locaux pour créer une maison partagée multigénérationnelle, en alliant accueil pour seniors autonomes et famille d'accueil pour enfants.

« Il va y avoir une demande d'agrément pour accueillir deux enfants du même âge que nos jumelles, 9 ans. »

La Covid a accéléré le pas pour celui qui est agent de sécurité incendie au centre hospitalier de Château-Gontier et celle qui est aide-soignante.

« Voir toutes les conditions dans lesquelles on a stressé et mis les gens dans la panique, notamment les personnes âgées, l'isolement. Aujourd'hui, les gens veulent revenir sur le partage et le lien. On a creusé un fossé entre la génération actuelle et les anciens. Cette maison sera le fait de pouvoir échanger et discuter tout en ayant son moment à lui. »

Ajoutons cela, une volonté de travailler ensemble et de voir leurs enfants, face à des métiers prenants. Pour les seniors, cinq chambres doubles devraient être aménagées sur environ 300 m2 pour accompagner au maintien de l'autonomie des seniors (à partir de 60 ans).

« On voulait la maison à côté car on sait que les choses se passent la nuit. L'avantage d'une maison partagée est que l'on peut être amenés à déceler certains signes qui pourraient amener sur quelque chose de beaucoup plus grave. »

En effet, la partie privée du couple et la partie logements des seniors (dans l'ancien atelier) seront séparées par un showroom. « On veut rester à taille humaine, donc on n'ira pas au-delà de dix personnes maximum. » Pour chaque chambre, une salle de bains et une terrasse individuelle. Une cuisine centrale d'environ 40 m2 est aussi prévue.

À l'instar de la maison partagée de Daon, Yvonnic et Jennifer vont se lancer en une association qui sera effective à partir du 1er janvier 2024, dans le but de rencontrer des élus, d'éventuels locataires, investisseurs, etc. durant un an.

500 000 €

Le couple se tiendra prêt à accueillir et échanger avec les personnes intéressées le mercredi de 14 h à 19 h et le samedi de 14 h à 20 h.

« On est sur un projet à plus de 500 000 € », reprend Yvonnic. Une campagne de dons sera lancée afin d'assurer un suivi de la banque dans ce projet.

Jennifer Vatel a donc obtenu, en juin, un CAP Esthétique. - Charlie Creteur

Des soins socioesthétiques à proximité

Près de la maison partagée en projet, Jennifer Vatel envisage d'installer son cabinet spécialisé en soins socioesthétique dans un local à proximité.

" Je pars sur le bien-être du corps esthétique ", explique l'actuelle aide-soignante. " Il y a deux ans, j'ai lancé le souhait, lorsque je travaillais en Ehpad, de faire de la socioesthétique ciblée sur les gens fragiles, en perte d'estime de soi, atteints de pathologies, vieillissants. J'adore mon métier mais le contexte institutionnel nous donne un peu le dégoût du métier. On se dit qu'il faut qu'on fasse autre chose pour le faire différemment. Avec la socioesthétique, je peux tout à fait être dans la prise en soin des gens de mon propre chef, faire mon boulot correctement et prendre le temps de le faire. "

Elle a donc obtenu, en juin, un CAP Esthétique. En parallèle du projet de la maison partagée baptisée À quatre mains, des séances pourraient être incluses dans le loyer mensuel de chaque senior accueilli.

Côté local, de nouveaux parkings vont être aménagés. Il y aura deux espaces, l'un avec massage et soin du visage, tandis que l'autre sera un espace eau avec spa, balnéo. " L'étage servira de réserve de matériel ", précise son conjoint, Yvonnic Tripotin.

Pratique : Informations à aquatremains04@gmail.com.

Galerie photos

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
NOTRE DAME DE CENILLY
NOTRE DAME DE CENILLY Notre-Dame-de-Cenilly (50210) 8 835€ Découvrir
Terrain à bâtir 764 m2 SAINT-PAIR-SUR-MER
Terrain à bâtir 764 m2 SAINT-PAIR-SUR-MER Saint-Pair-sur-Mer (50380) 148 400€ Découvrir
Terrain à bâtir 689 m2 SAINT-PAIR-SUR-MER
Terrain à bâtir 689 m2 SAINT-PAIR-SUR-MER Saint-Pair-sur-Mer (50380) 116 600€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Lit d'appoint
Lit d'appoint Barenton (50720) 150€ Découvrir
Volet isotherme
Volet isotherme Barenton (50720) 175€ Découvrir
Peugeot 206 3 portes très propre
Peugeot 206 3 portes très propre Saint-Lô (50000) 2 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Une maison partagée multigénérationnelle. Maintenir l'autonomie des seniors