Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Château-Gontier. Les jardiniers refusent le racisme au sein des jardins familiaux

Actualités. Lors de leur assemblée générale, les membres du bureau des Jardins familiaux de Château-Gontier (Mayenne) ont marqué leur refus de la violence et du racisme sur les parcelles.

Château-Gontier. Les jardiniers refusent le racisme au sein des jardins familiaux
Yannick Coroller et Remi Gélineau l'affirment haut et fort : la violence, même verbale, et le racisme n'ont pas leur place au sein des jardins familiaux de Château-Gontier (Mayenne). - Thomas Gourlin

Ils sont unanimes sur le fait que les propos violents et le racisme n'ont rien à faire dans leurs parcelles au bord de la Mayenne.

Lors de l'assemblée générale des Jardins familiaux de Château-Gontier (Mayenne), qui s'est déroulée samedi 18 novembre 2023 dans la salle Saint-Jacques à Bazouges, les membres du bureau sont revenus sur certains faits qui ont marqué l'année de l'association. Ils ont notamment évoqué un acte qu'ils condamnent avec fermeté.

"Nous avons parmi nos adhérents une femme noire, qui a retrouvé sur sa parcelle une planche avec des insultes racistes. Cela s'est passé durant l'été dernier. Nous n'avons pas fait de bruit là-dessus à l'époque car elle ne voulait pas porter plainte. Mais ce genre d'acte n'est pas acceptable", dénonce Yannick Coroller, président des jardins familiaux.

"La personne qui a fait ça n'a rien à faire dans les jardins familiaux. Cette personne devrait avoir honte ! Les jardiniers étaient outrés. Les jardins ont toujours été multiculturels", ajoute Rémi Gélineau, secrétaire.

Pas d'insultes non plus

Une autre situation a montré l'unité des jardiniers face au manque de respect de la personne.

"Une autre fois, il y a eu une agression verbale d'un jardinier envers un autre. La personne a été virée des jardins sur-le-champ. On n'a pas le droit de frapper, ni d'insulter", raconte Rémi Gélineau.

À ce titre, le président rappelle que les usagers des jardins familiaux ne sont pas des locataires : "Ce n'est pas une location, c'est un droit d'exploitation. En clair : ce n'est pas un bail et on peut retirer le droit de jardiner à tout moment si les règles ne sont pas respectées."

Existant depuis cinquante ans, les jardins familiaux comptent 207 parcelles attribuées à des usagers au prix de 16 € par an pour une demi-parcelle et de 26 € pour une parcelle.

Environ 240 personnes viennent régulièrement entretenir ces lopins de terre au bord de l'eau.

Pratique : pour demander le droit d'exploiter l'un de ces jardins, il faut téléphoner au 06 63 72 53 71.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Pavillon remarquable de belle construction La Graverie 14350
Pavillon remarquable de belle construction La Graverie 14350 Souleuvre-en-Bocage (14350) 270 000€ Découvrir
Vente maison à Saint-Amand-Villages 50160
Vente maison à Saint-Amand-Villages 50160 Saint Amand Villages (50160) 146 280€ Découvrir
Maison Gouville sur mer Plage
Maison Gouville sur mer Plage Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Studio vue toit et mer
Studio vue toit et mer Granville (50400) 186 000€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
BMW 316 D
BMW 316 D Saint-Côme-de-Fresné (14960) 4 700€ Découvrir
208
208 Coutances (50200) 7 900€ Découvrir
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL
Golf 7 Carat BVA 150 cv ETHANOL Saint-Pierre-sur-Erve (53270) 17 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Chambre à coucher complète
Chambre à coucher complète Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Château-Gontier. Les jardiniers refusent le racisme au sein des jardins familiaux