Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Candé. Les jardins familiaux peinent à recruter des jardiniers

Actualités. Avec trois sites à Candé (Maine-et-Loire) qui offrent la possibilité de cultiver et de ramasser ses propres légumes, les jardins familiaux ont du mal à recruter de nouveaux jardiniers. En janvier 2024, des parcelles restent inoccupées.

Candé. Les jardins familiaux peinent à recruter des jardiniers
Avec quelques autres jardiniers bénévoles, Daniel Maussion anime des ateliers dans les jardins familiaux de Candé (Maine-et-Loire). - J Bouildé

L'assemblée générale des jardins familiaux de Candé (Maine-et-Loire) s'est déroulée samedi 13 janvier 2024, dans la salle Leboucher. Une trentaine d'adhérents étaient présents.

Pascal Crossouard, maire, et Daniel Penven, adjoint, faisaient partie de l'assistance.

Après les bilans de l'an dernier, la parole a été laissée aux adhérents.

Ces derniers se sont plaints de vols dans les jardins ou cabanes (légumes, fruits, matériels...).

Plusieurs parcelles sur les trois sites ne sont pas occupées, obligeant malgré tout à les entretenir. Il est toujours possible de se lancer dans des cultures pour son propre compte et son plaisir.

Certaines de ces cultures comme la pomme de terre, la patate douce ne demandent pas une grande expérience, et les jardiniers en place restent prêts à donner des conseils.

Daniel Maussion est un de ces jardiniers prêts à conseiller les débutants. Il a pris en charge l'animation, en relation avec l'Espace socioculturel du Candéen.

Animations botaniques

Avec quelques autres bénévoles, sur des parcelles à La Saulaie, il a mis en place un jardin solidaire et participatif. Il vient d'être baptisé ainsi : Pot'âgé solidaire.

Sur environ 400 m², des fruitiers sont plantés. Des animations autour du greffage, de l'écussonnage, des visites et plusieurs ateliers orientés vers la biodiversité y ont été proposés.

Ce jardin d'un nouveau style a permis de mettre dans la boucle la maison de retraite avec qui un atelier disco soupe, bœuf bourguignon a été organisé.

Le président, Joël Bourgeais, et Franck Bellanger, membre du bureau, veillent au bon ordre de ce jardin participatif. Le tiers sortant, composé de Jean Bordereau, Patrice Planchenault et Hervé Lambert, a été réélu.

Les responsables attendent de nouveaux membres mardi 27 février 2024 sur le site de La Saulaie.

Un atelier préparation du jardin à la veille du printemps et une découverte de la patate douce seront proposés, gratuitement.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
Lessay, à v. propriété de caractère
Lessay, à v. propriété de caractère Lessay (50430) 847 600€ Découvrir
SCP Thouroude, Vimond-Ory, Danjou, notaires, Bréhal, Tél. 02
SCP Thouroude, Vimond-Ory, Danjou, notaires, Bréhal, Tél. 02 Ver (50450) 795 600€ Découvrir
Me Fonty, notaire, Coutainville. Tél. 02.33.47.18.44www.font
Me Fonty, notaire, Coutainville. Tél. 02.33.47.18.44www.font Gouville-sur-Mer (50560) 300 000€ Découvrir
Maison contemporaine
Maison contemporaine Coudeville-sur-Mer (50290) 405 600€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Aixam City
Aixam City Coutances (50200) 9 500€ Découvrir
Hyundai Santa Fé diesel, 2004, 234.000 km
Hyundai Santa Fé diesel, 2004, 234.000 km Le Plessis-Lastelle (50250) 4 700€ Découvrir
Duster 1.5 DCi
Duster 1.5 DCi Tôtes (76890) 16 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Chambre à coucher complète
Chambre à coucher complète Le Genest-Saint-Isle (53940) 400€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Candé. Les jardins familiaux peinent à recruter des jardiniers