Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Pouancé. Il raconte le saccage de Nouméa

Pouancé. Joseph* vient régulièrement en vacances à Combrée. Le Calédonien était dans le Maine-et-Loire, en mai, lorsqu'une escalade de la violence a embrasé l'île. Ce féru d'histoire témoigne.

Pouancé. Il raconte le saccage de Nouméa
Les barricades installées à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, en mai 2024. Photo Céline Morineau, Mayennaise qui vit en Nouvelle-Calédonie. - Céline Morineau

Habitant de Nouméa, Joseph* est venu passer ses vacances à Combrée, chez des amis.

Depuis la métropole, il a vu son île s'embraser, en mai dernier. « Il y a un bras de fer autour de l'exploitation du nickel. Nous avons des réserves minières et métallurgiques mais on nous interdit de vendre ce produit. Nous ne savons pas à quel prix ni comment vont être vendus nos produits », résume le Calédonien.

Un système « injuste » déplorent les indépendantistes

Depuis la signature des accords de Nouméa, en 1998, certaines compétences de l'État sont attribuées au Caillou, qui possède son propre corps électoral. Une partie de ce dernier permet de voter lors des élections nationales, une autre vote aux congrès et aux assemblées de province puis le corps électoral spécial vote pour la consultation sur l'accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté.

Au mois de juillet 2023, Emmanuel Macron avait promis une réforme de la constitution. Fin décembre, Élisabeth Borne, alors Première ministre, avait annoncé la réforme du corps électoral, pour les élections provinciales.

« Les non-indépendantistes ont été au pouvoir pendant quarante ans, ils n'avaient pas de problème avec l'organisation actuelle. Un gouvernement avec une petite majorité indépendantiste a été élu en juillet 2021. Et selon eux, le système est injuste », indique Joseph.

Éduquer les jeunes

« Avec la métropole, on a un drapeau commun mais, pendant des années, le lien n'a pas été travaillé », résume Joseph, depuis le château des Hommeaux.

Il faut apaiser « les cœurs et les esprits », résume-t-il. Et selon lui, cela passe par l'éducation : «  Il faut revisiter les programmes scolaires pour inclure l'histoire du pays. La Nouvelle-Calédonie est un pays minier et on nous envoie aux mines, à Alès. On a des compétences ! »

« Nous devons avoir un message calme pour nous faire entendre »

Il déplore des opposants « antitout » et une violence accrue. « La jeunesse réagit. Il y a une détresse, cela fait six mois qu'ils sont sous pression. Il y a de la souffrance et de la frustration. Ils ne sont pas livrés à eux-mêmes mais on n'en fait jamais assez », indique Joseph.

« Ils sont sourds et aveuglés, incultes politiquement. Les grands doivent sortir pour arrêter les plus jeunes et leur faire comprendre qu'il faut écouter. Nous devons avoir un message calme pour nous faire entendre. »

« La France doit nous dire pourquoi elle veut rester »

8 000 milliards de francs pacifiques ont été gagnés dans le Pacifique et versés ailleurs lors des dix dernières années, selon le Calédonien. Il déplore aussi des réglementations qui lui semblent incohérentes. « On nous interdit de vendre aux Chinois mais l'État vend aux Indonésiens. L'État doit comprendre qu'il ne peut pas utiliser la Nouvelle-Calédonie. »

Il ajoute : « On a eu une histoire avant. La France doit nous dire pourquoi elle veut rester. Les indépendantistes souhaitent de la souveraineté partagée mais ne remettent pas en cause les cinq principes régaliens. Il faudrait recoller le corps électoral à la citoyenneté. On commence à dépolitiser mais le mal est fait. »

* Prénom d'emprunt

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
maison individuelle plain-pied
maison individuelle plain-pied Marcey-les-Grèves (50300) 925€ Découvrir
NOTRE DAME DE CENILLY
NOTRE DAME DE CENILLY Notre-Dame-de-Cenilly (50210) 8 835€ Découvrir
APPARTEMENT 63M2
APPARTEMENT 63M2 Vire-Normandie (14500) 460€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Automobile
Automobile Bricqueville-sur-Mer (50290) 4 200€ Découvrir
Dacia sandero stepway gpl 1.0 eco-g 100 confort
Dacia sandero stepway gpl 1.0 eco-g 100 confort Saint-Laurent-de-Terregatte (50111) 13 250€ Découvrir
SR XPRO 5.35
SR XPRO 5.35 Eroudeville (50310) 10 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Pouancé. Il raconte le saccage de Nouméa