Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Niafles. Un bâtiment agricole détruit par un incendie : "Mon tracteur était à l'intérieur"

Actualités. Un incendie s'est déclaré dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre, au sein d'un bâtiment agricole à Niafles. Les propriétaires de la ferme n'ont rien pu faire.

Niafles. Un bâtiment agricole détruit par un incendie : "Mon tracteur était à l'intérieur"
Le feu a pris mardi 21 novembre, dans le bâtiment agricole de 200 m2, entre 2 h et 3 h du matin, à Niafles.

Entre 2 h et 3 h du matin, mardi 21 novembre, un feu de bâtiment agricole s'est déclaré à Niafles, au lieu-dit Le Theillée,

"C'est ma femme (Lucienne) qui m'a prévenu, déclare le propriétaire de la ferme, Hubert Paysan. Elle a entendu les plaques de fibrociment qui éclataient sous l'action des flammes. Heureusement qu'on s'en est rendu compte à temps, sinon le feu se serait propagé au bâtiment voisin qui renfermait environ 200 tonnes de foin." L'homme complète : "Le bâtiment de 200 m2 qui a brûlé contenait pour moitié du foin et pour l'autre moitié du fumier. Ce qui m'embête le plus, c'est la destruction de mon tracteur qui était à l'intérieur. Il était encore en bon état. Je l'avais acheté il y a sept à huit ans, quand j'ai pris ma retraite."

Il était trop tard

Les secours ont été dépêchés sur les lieux du sinistre en début de matinée. Dix-sept sapeurs-pompiers de Craon, de Renazé, de Laubrières et de Ménil se sont déplacés sur les lieux de l'incendie. Le chef de groupe, Xavier Dufourt, explique : "On a très vite allégé le dispositif. Sur ce genre d'infrastructure, il n'y a rien à faire. Au vu du délai de découverte, le feu était déjà bien installé. Et puis, quelquefois, c'est moins polluant de se laisser brûler, il faut parfois ménager la ressource en eau et, dans le cas présent, ce sera moins de tonnage."

Il n'y a heureusement pas eu de victime et les animaux ont été évacués.

Les plaques de fibrociment, le foin, le fumier se consumaient encore à 9 h, sous le regard du propriétaire dépité. Hubert Paysan se projette : "Cela va être un combat avec les assurances. Mais on va se relever, comme on l'a déjà fait il y a quinze ans. On avait déjà subi un incendie."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Petites Annonces
Immobilier
Appt T2
Appt T2 Laval (53000) 85 700€ Découvrir
Bréville-sur-Mer....
Bréville-sur-Mer.... Bréville-sur-Mer (50290) 210 000€ Découvrir
Maison rénovée de 100 m²
Maison rénovée de 100 m² Dragey-Ronthon (50530) 238 400€ Découvrir
à 1,5 km de la mer, vds. maison de 1969, lumineuse, de 156 m
à 1,5 km de la mer, vds. maison de 1969, lumineuse, de 156 m Dragey-Ronthon (50530) 363 030€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Scenic 4
Scenic 4 Sainte-Mère-Eglise (50480) 11 000€ Découvrir
citroen xsara picasso
citroen xsara picasso Villedieu-les-Poêles-Rouffigny (50800) 4 000€ Découvrir
Goupil électrique
Goupil électrique Bourguenolles (50800) 8 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison et garage atelier
Vide maison et garage atelier Le Lion-d'Angers (49220) 1€ Découvrir
Vide maison et garage atelier
Vide maison et garage atelier Le Lion-d'Angers (49220) 1€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Château-Gontier-sur-Mayenne (53200) 0€ Découvrir
meuble coffre
meuble coffre Neufchâtel-en-Bray (76270) 90€ Découvrir
Abonnez vous au journal
Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Annonces Légales
Niafles. Un bâtiment agricole détruit par un incendie : "Mon tracteur était à l'intérieur"