Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Les Hauts-d'Anjou. Des piégeurs pas assez soutenus

Actualités. Les membres du groupement de défense contre les organismes nuisibles des Haut d'Anjou ont lancé un appel au Département pour être davantage soutenus car leur action est indispensable, mais peu valorisée.

Les Hauts-d'Anjou. Des piégeurs pas assez soutenus
Les membres des piégeurs ont expliqué l'importance de leurs interventions. - Thomas Clavreul

Jeudi 25 janvier, s'est tenue l'assemblée générale de l'association du Groupement de défense contre les organismes nuisibles (GDON) des Hauts-d'Anjou à Marigné.

En 2022 : 689 ragondins déclarés capturés. En 2023 : 421. Moins de rats ont été piégés mais le temps passé par les bénévoles est idem et les kilomètres passés sur la route sont les mêmes.

« Un jour ça sera un vrai problème »

« Le coût réel d'un ragondin piégé par un bénévole est de 10, 12 €. Si c'était un professionnel, le coût serait de 140 à 150 € par queue de rat et l'ouverture de la cage serait seulement possible du lundi au vendredi alors que les bénévoles s'adonnent 1 h 30 par jour à cette tâche, sept jours sur sept. Le jour où il n'y aura plus les piégeurs, ce sera un vrai problème », s'exprime un piégeur dans l'assemblée, car il ne faut pas négliger le fait que la moyenne d'âge est vieillissante.

L'assemblée présente souhaite que le Département de Maine-et-Loire accorde une indemnité pour la capture des ragondins. « Ce serait bien que les bénévoles soient mieux indemnisées par queue de ragondin pour être raccord avec le coût de la vie », ont-ils fait remarquer.

Par rapport à la problématique du ragondin, un rendez-vous a été fixé vendredi 9 février, 18 h 30 à la fac d'Angers avec reportage et ciné débat.

Chenilles et fourmis

On remarque moins de rats musqués présents. En revanche, il est constaté une croissance des rats gris des champs. Une progression de la présence de renards est à noter.

Au niveau investissement, vingt cages vont être achetées pour piéger les frelons asiatiques.

Antonin Frémy, de la fédération du GDON du Maine-et-Loire, a divulgué des informations à propos des fourmis invasives détectées en Maine-et-Loire (Sud-Loire, les Mauges et le Saumurois).

Quant aux chenilles processionnaires, le 15 décembre, elles ont été vues dans Les Hauts-d'Anjou.

Le tiers sortant a été réélu, à l'exception de Daniel Boisbouvier, président actuel, qui ne se représente pas. Un nouveau président sera à élire lors de la prochaine réunion du bureau.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Espace de stockage Professionnel
Espace de stockage Professionnel Anneville-en-Saire (50760) 300€ Découvrir
Appartement rénové
Appartement rénové Granville (50400) 136 740€ Découvrir
T2
T2 Granville (50400) 344 500€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Remorque
Remorque Villedieu-les-Poêles-Rouffigny (50800) 1 650€ Découvrir
Vends bateau Promarine Belone avec remorque
Vends bateau Promarine Belone avec remorque Granville (50400) 15 500€ Découvrir
C3 Aicross 2020 .2 puretech 130 S&S Feel pack Business Eat 6
C3 Aicross 2020 .2 puretech 130 S&S Feel pack Business Eat 6 Bois-Himont (76190) 13 500€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Les Hauts-d'Anjou. Des piégeurs pas assez soutenus