Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Service d'aide à domicile de la ville. 280 bénéficiaires chaque mois

Château-Gontier. Les aides à domicile de la Ville de Château-Gontier se sont regroupés, à quelques jours de la Journée nationale des aides à domicile, le 17 mars.

Service d'aide à domicile de la ville. 280 bénéficiaires chaque mois
Les aides à domicile de la ville de Château-Gontier, mardi 12 mars 2024, lors d'une réunion d'équipe. - Elodie Chalandre

Le service d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) de Château-Gontier-sur-Mayenne est intervenu auprès d'environ 280 bénéficiaires, en 2023. « Principalement des femmes de plus de 80 ans », détaille Valérie Cartron, responsable du service, à l'occasion d'un rassemblement des professionnels, à quelques jours de la journée nationale des aides à domicile. Le service, dépendant du centre communal d'actions sociales (CCAS), emploie 21 personnes.

« Ils sont un maillage essentiel du maintien à domicile. Ils entretiennent les logements, aident au lever, au coucher, à l'habillage, font des courses, accompagnent les bénéficiaires à des rendez-vous... », liste-t-elle. Les salariés, agents de la ville, travaillent tous les jours, même lors des vacances et des week-ends. « C'est un métier où l'on s'adapte en permanence », explique la responsable. Une cinquantaine de repas, fabriqués par les salariés de l'Établissement et service d'aide par le travail (Esat), sont livrés, du lundi au vendredi midi. Diverses animations, notamment pour rompre l'isolement des aînés, ont lieu régulièrement.

« On ne sait pas ce qu'il a vécu »

Après une reconversion à la suite d'un licenciement, Sylvie Breton a rejoint le service. Cette aide à domicile depuis quinze ans a vu son métier évoluer. « Avant, il y avait plus de ménage. Aujourd'hui, il y a beaucoup plus de liens avec les bénéficiaires », analyse la salariée. Les infirmières et aides-soignantes étant dépassées, certaines tâches, comme l'aide à la mise des bas de contention, ont été reléguées aux aides à domicile. Ces chevilles ouvrières du quotidien des aînés font face à leur solitude, les enfants étant parfois peu présents. « Mais lorsqu'on arrive chez quelqu'un, il a un certain âge, on ne sait pas ce qu'il a vécu avant. »

« Grâce à la Covid, nous avons de meilleurs salaires et plus de visibilité, mais notre métier reste méconnu. On ne peut pas se l'imaginer, lorsqu'on est extérieur. »

Sylvie Breton évoque notamment les fins de vie à domicile. « Certains, on sait qu'un jour on arrivera et on les retrouvera... Il faut vraiment aimer les personnes âgées et être motivée », concède la salariée. Elle revient sur le cas d'une femme, retrouvée avec la ceinture de sa robe de chambre autour du cou, « heureusement, à temps ».

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Maison centre ville Evron avec un beau terrain
Maison centre ville Evron avec un beau terrain Evron (53600) 210 000€ Découvrir
Urgent mobil-home à vendre
Urgent mobil-home à vendre Condé-sur-Vire (50890) 6 000€ Découvrir
à vendre terrain à bâtir...
à vendre terrain à bâtir... Camprond (50210) 29 000€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Camperêve 746
Camperêve 746 Le Mesnil-Esnard (76240) 51 900€ Découvrir
Rapido 746C
Rapido 746C Le Mesnil-Esnard (76240) 36 900€ Découvrir
Adria Twin Sport
Adria Twin Sport Le Mesnil-Esnard (76240) 49 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Service d'aide à domicile de la ville. 280 bénéficiaires chaque mois