Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Château-Gontier. Rythmes scolaires : une manifestation pour demander un retour à la semaine de quatre jours

Actualités. Une manifestation a eu lieu, mardi 14 mai 2024, à Château-Gontier (Mayenne), à l'appel du syndicat SNUDI FO 53, demandant que les écoles publiques passent à la semaine de quatre jours. En face, le maire ne veut pas changer les rythmes scolaires.

Château-Gontier. Rythmes scolaires : une manifestation pour demander un retour à la semaine de quatre jours
Les manifestants étaient réunis, mardi 14 mai 2024, devant l'hôtel de ville de Château-Gontier (Mayenne), certains avec des pancartes ou des drapeaux Force ouvrière. - Thomas Gourlin

Les manifestants étaient installés devant l'hôtel de ville de Château-Gontier (Mayenne). Mardi 14 mai 2024, munis de pancartes, de drapeaux du syndicat Force ouvrière, ils étaient réunis, à l'appel du syndicat SNUDI FO 53, pour demander à la Ville de Château-Gontier de repasser les écoles publiques à la semaine de quatre jours.

"Un choix national"

Stève Gaudin, enseignant à Cossé-le-Vivien (Mayenne), représentant du SNUDI FO 53, évoquait "une motion adoptée par 40 enseignants de Château-Gontier sur 55 en faveur des quatre jours" et estimait que "les enseignants sont les mieux placés pour savoir ce qui est dans l'intérêt de l'enfant".

Le syndicaliste a confié : "Philippe Henry, le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne, semble vouloir camper sur ses positions. Cela nous gêne que le maire soit décideur sur ce sujet. Ça doit être un choix national."

Décision assumée

Le maire, Philippe Henry, a reçu une délégation de manifestants.

Selon lui, le rythme actuellement en vigueur serait plus adapté à l'enfant. "La réforme de 2013 se base sur une demi-journée le matin, avec une demi-journée plus légère l'après-midi. On est sur un modèle qui visait à répartir le temps de l'enseignement."

Il évoque une "grosse organisation" mise en place au moment du passage à la semaine de quatre jours et demi qui a permis, selon lui, "une augmentation du temps de travail des agents, avec des gens qui ont pu retrouver des temps complets".

Tout en formulant des reproches envers l'État qui "a renoncé aux aides attribuées aux collectivités pour les temps d'accueil périscolaires", et tout en critiquant les "dérogations accordées" Philippe Henry assume son choix : "C'est une grosse organisation, qui nous coûte cher, largement plus de 100 000 € à l'échelle de Château-Gontier-sur-Mayenne. Mais on veut maintenir cet effort-là."

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Chalet (maison) 4 pers. près du Zoo de La Flèche
Chalet (maison) 4 pers. près du Zoo de La Flèche Noyant-Villages (49490) 0€ Découvrir
3 pieces centre caudebec en caux
3 pieces centre caudebec en caux Rives-en-Seine (76490) 611€ Découvrir
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44)
T1 accès direct plage St-Marc sur mer (44) Saint-Nazaire (44600) 360€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Remorque bagagère
Remorque bagagère Barenton (50720) 350€ Découvrir
Dacia Duster
Dacia Duster Saint-Denis-de-Jouhet (36230) 18 900€ Découvrir
Voiture sans permis
Voiture sans permis Notre-Dame-de-Livoye (50370) 6 200€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Château-Gontier. Rythmes scolaires : une manifestation pour demander un retour à la semaine de quatre jours