Découvrez Haut Anjou en illimité pour 1€ seulement Découvrir les offres

Mayenne. Les urgences des trois hôpitaux fermées toutes les nuits cet été

Actualités. Appeler le 15 avant de se rendre aux urgences devient une habitude. Ce sera une obligation tous les soirs pour les trois hôpitaux de Laval, Mayenne et Château-Gontier cet été. Une décision qui ne passe pas.

Mayenne. Les urgences des trois hôpitaux fermées toutes les nuits cet été
Les urgences des trois hôpitaux de Laval, Mayenne et Château-Gontier seront régulées/fermées toutes les nuits cet été. - Cécile Le Franc

Cet été, c'est clair. La nuit, de 18h30 à 8h, il faudra composer le 15 avant de se rendre aux urgences et ce, pour les trois hôpitaux de Laval, Mayenne et Château-Gontier. Du côté de l'ARS, on utilise le terme d'urgences régulées. Les syndicats, les politiques et les associations parlent eux de fermetures.

Des fermetures simultanées, une première dans le département

L'été dernier, cette régulation/fermeture était fluctuante d'un jour à l'autre et d'un établissement à l'autre, alors l'ARS avait demandé aux Mayennais de composer le 15 ou le 116-117 avant tout déplacement aux urgences en journée et en soirée, pour simplifier le message. Là, « cette décision est une première dans l'histoire de notre département ; les fermetures de nuit n'ont jamais été simultanées pour l'instant », souligne l'association des citoyens contre les déserts médicaux. Le syndicat Force ouvrière détaille la situation. « Seul l'hôpital de Mayenne était apte à maintenir ses urgences tout l'été, sauf les jeudis. Le CH Laval est incapable d'ouvrir ses urgences pendant 40 jours. À Château-Gontier, la situation s'est aussi dégradée depuis l'année dernière, en particulier pour garder son Smur ouvert. À tel point que cet été, il y a même, pour le moment, des jours où un seul service d'urgence et Smur peut être maintenu dans tout le département (le CH Mayenne). De plus, à ce stade, Laval et Château-Gontier pourraient ne pas pouvoir ouvrir leurs urgences ou leurs Smur pendant le VandB Fest'. »

L'ARS indique dans un communiqué que quatre réponses différentes pourront être apportées selon la situation : des conseils médicaux par téléphone, une orientation vers un médecin généraliste de garde, une redirection vers les urgences d'un hôpital en capacité d'accueillir le patient ou l'envoi d'une équipe médicale sur place. Sur Twitter, le directeur de l'hôpital de Laval, Sébastien Tréguenard, assure que « les urgences cardiaques, chirurgicales, pédiatriques, psychiatriques, etc. seront prises en charge avec les moyens disponibles sur le plateau technique le plus adapté. Au CH Laval, ce plateau technique permet d'accueillir les patients au bloc opératoire, en cardiologie interventionnelle, en réanimation... dans le cadre de l'urgence vitale. » Dans les faits, la fermeture simultanée des trois services d'urgences va en effet déplacer le curseur sur l'urgence vitale.

« Combien de patients vont devoir faire des kilomètres supplémentaires pour être pris en charge correctement ? La perte de chances sera inévitable », dénonce l'ACCDM.

« Cette dégradation de nos services hospitaliers devient malheureusement récurrente et va non seulement porter gravement préjudice à l'ensemble des Mayennais, mais c'est aussi toutes les équipes soignantes qui vont de nouveau se trouver soumises à une pression encore plus forte que d'habitude », s'insurge aussi le député Yannick Favennec, membre du groupe transpartisan favorable à la régulation des médecins.

Force ouvrière souligne également que les urgences de départements voisins, comme à Fougères ou au Bailleul, seront elles aussi fermées. « Il faudra également rajouter les fermetures de nombreux lits cet été, toujours plus nombreuses, comme en psychiatrie. »

Vers une judiciarisation de la situation ?

Symboliquement, la cheffe des urgences de l'hôpital de Laval annonce qu'elle sera en grève le lundi 3 juillet. L'association Audace 53 et l'ACCDM envisagent également chacune de leur côté de judiciariser cette affaire. L'ACCDM pense saisir la Procureure de la République pour mise en danger de la vie d'autrui. Audace 53 annonce sur Twitter se réserver la possibilité d'attaquer l'État et l'ARS en justice.

Lors des questions au gouvernement, le député Guillaume Garot a interpellé la Première ministre. « Notre hôpital brûle, et le gouvernement regarde ailleurs. Et c'est l'ensemble du système de santé qui craque de partout », a-t-il déclaré. Tous demandent à l'État de mettre plus de moyens pour l'hôpital.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Petites Annonces
Immobilier
vente Mobil-Home
vente Mobil-Home Saint-Jean-de-Monts (85160) 48 600€ Découvrir
Pas d'information
Pas d'information Jullouville (50610) 790 400€ Découvrir
Maison à vendre Dangy
Maison à vendre Dangy Dangy (50750) 136 200€ Découvrir
Maison à vendre Cerisy-la-Salle
Maison à vendre Cerisy-la-Salle Cerisy-la-Salle (50210) 243 320€ Découvrir
Automobile
Mobil home
Mobil home La Barre-de-Monts (85550) 12 000€ Découvrir
Scooter Kymco Occasion
Scooter Kymco Occasion Les Pieux (50340) 900€ Découvrir
Vend treuil
Vend treuil Grandcamp-Maisy (14450) 340€ Découvrir
Renault master III fg F3300
Renault master III fg F3300 Villedieu-les-Poêles-Rouffigny (50800) 18 000€ Découvrir
Bonnes affaires
Vide maison
Vide maison Craon (53400) 1€ Découvrir
Bottines de femme
Bottines de femme Maisons-Alfort (94700) 30€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Maisons-Alfort (94700) 150€ Découvrir
Ecran plat ordinateur
Ecran plat ordinateur Enghien-les-Bains (95880) 70€ Découvrir
Mayenne. Les urgences des trois hôpitaux fermées toutes les nuits cet été